samedi 19 janvier 2013

Pour seul cortège - Laurent Gaudé

- Balayée par un souffle épique -

Alors, voilà, c'est parti. Une tartine, un énorme bol de thé et je me lance dans cette chronique avec un chat qui essaie par tous les moyens de s'allonger sur mes genoux à la place de l'ordinateur ! Il ne me manque que le feu de cheminée pour approcher du paradis.


Pour seul cortège 
Laurent Gaudé 
Actes Sud 
Août 2012 


- Présentation de l'éditeur -
En plein banquet, à Babylone, au milieu de la musique et des rires, soudain Alexandre s’écroule, terrassé par la fièvre.
Ses généraux se pressent autour de lui, redoutant la fin mais préparant la suite, se disputant déjà l’héritage – et le privilège d’emporter sa dépouille.
Des confins de l’Inde, un étrange messager se hâte vers Babylone. Et d’un temple éloigné où elle s’est réfugiée pour se cacher du monde, on tire une jeune femme de sang royal : le destin l’appelle à nouveau auprès de l’homme qui a vaincu son père…
Le devoir et l’ambition, l’amour et la fidélité, le deuil et l’errance mènent les personnages vers l’ivresse d’une dernière chevauchée.
Porté par une écriture au souffle épique, Pour seul cortège les accompagne dans cet ultime voyage qui les affranchit de l’Histoire, leur ouvrant l’infini de la légende.

- Mon avis -
Autant vous le dire tout de suite, ce livre est mon premier coup de coeur de 2013. J'ai été complètement happée par l'écriture à la fois poétique et épique de Laurent Gaudé.
L'histoire nous emmène dans l'empire d'Alexandre alors que celui-ci est au bord de la mort. Son âme entraînée par la cadence d'une musique souveraine s'accroche à la vie avec la force qu'on lui imagine. Mais on ne détourne pas si facilement la mort de son but et Alexandre a beau être Alexandre, il n'en est pas moins mortel. De son côté, Dryptéïs, princesse de Babylone est rattrapée par le pouvoir alors qu'elle pensait l'avoir laissé derrière elle pour de bon. Elle est appelée aux côtés de l'empereur et prendra la tête du cortège qui doit le ramener sur ses terres natales. C'est de son renoncement total que viendra le salut de celui que l'on appelait "Le Grand".
Les personnages construits par Laurent Gaudé sont surprenants de profondeur et de simplicité (dans le plus glorieux sens du terme). Dryptéïs, en mère prête à tout pour sauver son enfant du poids de l'histoire qui pèse déjà sur ses épaules ; est particulièrement attachante. C'est sur la force de cette princesse/mère que repose ce récit superbement construit.
Quant à l'écriture de Gaudé, ma chronique ne saurait lui rendre justice ! Ses phrases sonnent comme une véritable mélodie qui vous transportent aux confins du monde. J'ai retrouvé, il me semble, le thème cher à Gaudé du "pélerinage" (si je peux m'exprimer ainsi), du moins de la quête de sens, qui m'avait touchée dans Le Soleil des Scorta.

- Pour conclure -
Vous l'aurez compris, j'ai ADORE ce livre. J'ai voyagé, vibré, été émue à l'extrême. Je ne saurais que vous conseiller de le découvrir par vous même. De mon côté, ce n'est qu'un pas de plus dans la découverte de Laurent Gaudé, et les autres suivront très vite !!

9 commentaires:

  1. Je l'ai noté à sa sortie, il va peut-être faire partie de mes prochains achats. En tout cas, ton article donne envie de le lire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu as déjà lu des livres de Gaudé et que tu as aimé : je ne peux que te le conseiller !
      Et si c'est une découverte de cet auteur, alors c'est une très bonne manière d'entrer dans son oeuvre.
      Tu l'auras compris, je ne manque pas d'éloges sur cet ouvrage.

      Supprimer
  2. Un coup de coeur pour moi aussi, c'est un texte original et fort !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne peux qu'approuver ! As-tu lu d'autres Gaudé ?

      Supprimer
  3. Je n'ai vraiment rien ressenti avec ce dernier Gaudé comme quoi les gouts et les couleurs. Pourtant je reste fan de cet auteur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et oui, en effet les goûts et les couleurs...
      Je vais vite lire ses autres romans que je n'ai pas encore découverts, nous aurons donc l'occasion d'en reparler !

      Supprimer
  4. Tu vends ce livre magnifiquement bien ! Je note :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. :) Je suis contente que tu décides de le découvrir grâce à moi. J'espère qu'il te fera le même effet (je me sentirais responsable s'il ne te plait pas).

      Supprimer
  5. J'avais déjà beaucoup aimé Le Soleil des Scorta, du même auteur. Le résume me plait bien. Et tu en parles très bien ! c'est décidé, je vais le lire !

    RépondreSupprimer